Les traces invisibles de la guerre du Liban

Le journaliste et chercheur Emmanuel Haddad m’a interviewée à propos de la blogosphère libanaise avant et après les combats de 2006 au Liban, et de la mémoire de la guerre. Voici un passage de l’entrevue publié dans son article ‘Les traces invisibles de la guerre du Liban’ lequel est disponible sur le site Sept.info (plate-forme Suisse de journalisme en ligne qui se concentre sur le fond, l’analyse et le journalisme d’investigation):

“Pamela Chrabieh se souvient du choc provoqué par la guerre de juillet 2006 entre Israël et le Hezbollah: «Bien des personnes, dont moi-même, avions cru pendant un moment que le Liban allait mieux. Mais les combats de 2006 nous ont réveillés en quelque sorte. Nous nous sommes rendu compte de l’ampleur des divisions internes qui perduraient, de l’effet dévastateur de la guerre physique sur les traumatismes et plus encore, de celui de l’oubli du passé ou du manque de mémoire constructive, qui a laissé la place aux mémoires conflictuelles.». Face aux bombardements israéliens de 2006, certains Libanais se montrent résilients. «Cette fois, il fallait absolument témoigner de ce qui se passait avec sons, images et paroles. Il fallait élever la voix, la porter plus loin. Tout ça pour ne pas oublier, pour ne pas devenir les oubliés de l’histoire», analyse Pamela Chrabieh auteure d’un chapitre de livre sur la blogosphère libanaise dans le recueil Mémoires de guerres au Liban, 1975-1990″ [Sous la direction de Franck Mermier et Christophe Varin; Co-édition Actes-Sud / Sindbad – Institut Français du Proche-Orient].

POUR LIRE L’ARTICLE: http://www.sept.info/traces-invisibles-de-guerre-liban-33/

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s